ALONZO

Voici un peu plus de trois ans que les certifications d’or, de platine et de diamant illuminent la carrière solo d’Alonzo. Tant sur les plateformes de streaming, dans les bacs, que les salles de concert et boites de nuit, les six lettres qui composent son nom sont désormais incontournables. Apaisé, le Phocéen peut l’être : l’industrie du disque le reconnaît enfin à sa juste valeur. Et si sa mutation artistique tout en spontanéité lui a permis de soulever les « trophées » qu’il convoitait tant («Règlement de comptes» et «Avenue Saint-Antoine», respectivement sacrés or et platine), le Capo dei Capi a dû redoubler d’efforts et de détermination pour y parvenir.

À l’aube de son cinquième album, qui verra le jour le 25 août prochain, Kassim — de son prénom — aborde une nouvelle phase dans sa carrière, teintée d’introspection et de sincérité, bien que toujours aussi fraîche et contemporaine : «Cet album, c’est moi, à 100 %», confirme le rappeur, à la fois enthousiaste et empressé de livrer l’opus à son public.

 

DÉCOUVREZ LA BOUTIQUE OFFICIELLE D’ALONZO